La medina de Meknes, tel qu’elle était !

Les rues les plus aristocratiques se trouvent au centre de la medina de Meknes. Le « Palais Dar Kebira » dans la medina en est l’illustration parfaite. Les souks de la Medina de Meknes sont fait d’une suite de rues couvertes et de patios servant de Kissarias. Ces souks regroupent des boutiques aux proportions homogènes et harmonieuses.

Le souk de la place Lahdim marché traditionnel réputé pour ses marchands et pour l’originalité de leurs produits variés. Il est un marché historique et unique à Meknes, un des plus remarquables ensembles de l’architecture marocaine. La Medina de Meknes offre de quoi satisfaire à la fois les amateurs d’art et d’histoire. Aussi elle intéresse ceux qui souhaite vivre des moments et connaitre le grouillement, le pittoresque et les singularités de la vie au quotidien des habitants de la medina, la Vielle ville.

La medina de meknes, où les souks gardent encore à ce jour leurs importance et leurs place dans la culture locale. Vraisemblablement, toutes les villes impériales du Maroc préservent ainsi toute cette culture, qui est similaire à celle de Meknes !

Par ailleurs, dans la Medina de Meknes on trouve des quartiers tranquilles de la bourgeoisie Meknassi aux rues sinueuses. Elles sont diversifiées par des passages voûtés et par de multiples impasses avec des façades irrégulières. La blanche monotonie de ces façades se trouve sans cesse relevée de quelque détail charmant où se joue la pure identité du Maghreb.

Histoire de la Medina de Meknes

Dans certaines rues on y trouve des sculptures, des vielles fontaines faites de mosaïque, de moucharabiehs et de grillages. Il y a aussi des portes et des minarets de mosquées. Autant plus, ce sont des portes majestueuses qui rappelaient la gloire et l’histoire de Meknes. Parmi ces portes, il y a celle de « Bab Mansour » qui est monumentale, classé par l’UNESCO, et très célèbre dans le monde. Elle est si flateuse pour le regard par le quadrillage de sa décoration et par la patine claire que poétisent des faïences légères. Ainsi rappelant le règne du sultan Moulay Ismail fondateur de la ville de Meknes.

D’autres illustrations comme celles de « Bab Khémis », et « Bab Berdaïne » au style très pur des grands travaux du sultan Moulay Ismail.

Après le décès du sultan Moulay Ismail les constructions se sont arrêtées. Ensuite le déclin a marqué la medina de Meknes. De nombreuses industries locales avaient finis par disparaitre sauf certaines. Heureusement, les potiers, les bijoutiers, les peintres sur bois meknassi sont restées. Jusqu’à nos jours ils maintiennent encore leurs savoir faire ancestral très original, qu’on retrouve dans tout riad Meknes !

Enfin, de nos jours toute la medina de meknes a été réhabilité et restauré, ainsi gardant son charme authentique celui d’autre fois !